Logo2 v5

Gontar (cité de 949 à 952)

Ce membre d’une riche famille arlésienne avait pour sœur une matrone nommé Teucinde qui fut la bienfaitrice de la métropole Saint-Trophime et de Montmajour. C’est à travers les actes nombreux de ses donations que nous sommes éclairés sur la personne de Gontar et de son successeur, leur neveu Riculphe.
Gontar fut d’abord prévôt de l’Eglise d’Arles. Le 7 octobre 949 il cosigne l’échange par lequel Teucinde obtient de l’archevêque et de son chapitre l’île Saint-Pierre de Montmajour où elle désirait établir des moines bénédictins, or il y est désigné curieusement par le double titre d’évêque et de prévôt. Comme d’autres prévôts d’Arles de cette époque, il porte le titre épiscopal d’un diocèse ravagé et abandonné qu’on ne sait même pas s’il honora un jour de sa présence, celui de Fréjus.
D’autres documents le signalent encore jusqu’en 952 avec la même titulature. Si nous ne savons pas à quelle date prit fin son épiscopat, il est hautement probable qu’à sa mort, son neveu lui succéda directement.

 image001