Logo2 v5

Joseph Truc (1863-1941)

Joseph naquit à Draguignan le 24 juillet 1863, fils d’autre Joseph Truc et d’Anne Cyprien. De bonne heure, il ressentit l’appel de Dieu. Après des études dirigées par l’abbé Besson, vicaire à Draguignan, ses humanités terminées, il entra au Grand-Séminaire de Fréjus. Durant cinq ans, il y travailla, ébauchant lentement la physionomie du vrai pasteur d’âmes. Après l’ordination sacerdotale, il fut envoyé comme professeur au Petit-Séminaire de Brignoles. Mais au bout d’une année, ses supérieurs jugèrent qu’il était mûr pour la vie pastorale et le nommèrent vicaire de Figanières. Tous les sept ans, il sera transféré à un nouveau poste : ce sera Lorgues, Saint-Flavien à Toulon, puis Sainte-Maxime où il arrivait, cette fois comme curé. Il devait y rester près de trente-cinq ans. Il s’y donna totalement, avec sa sensibilité à toute détresse. Mgr Simeone le nomma chanoine honoraire en 1937. L’âge venant, il céda de bonne grâce la place à un plus jeune, d’autant que ce corps qui avait été si robuste refusait tout service et que la tête commençait à s’égarer. Il s’enfonça petit à petit dans la pénombre et s’éteignit à Sainte-Maxime, le 19 octobre 1941.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 3 octobre 2017

17h30 Vêpres
à la cathédrale

18h Messe pontificale

19h réunion du chapitre

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon