Logo2 v5

Les dernières promotions

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2017

Le mercredi 26 avril 2017, Mgr Rey a installé deux nouveaux chanoines honoraires qui ont reçu à cette occasion les insignes de leur nouvelle fonction dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.        

Lire la suite

 

2016

Le 19 mars 2016, Mgr Rey a nommé cinq nouveaux chanoines, trois chanoines titulaires et deux honoraires, qui furent installés le 23 juin suivant dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.            

Lire la suite

Les publications

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2d

 

Morale, histoire, théologie, spiritualité, les chanoines continuent d’apporter leur contribution à la vie du diocèse également par leur recherche et leurs travaux intellectuels.

On trouvera dans cette rubrique quelques références aux publications qui ont vu le jour ces dernières années, même si la liste n’est pas exhaustive.

 

Voir la liste

Louis-Alexandre Benoît (1841-1915)

Louis-Alexandre Benoît naquit à Solliès-Pont le 19 juillet 1841 et montra jeune des signes de vocation ecclésiastique. Le vicaire de la paroisse, l’abbé Décat l’initia à l’étude du latin et lui donna un modèle de vie sacerdotale qu’il se plaira plus tard à évoquer. Louis-Alexandre entre ensuite au Petit Séminaire de Brignoles puis au Grand Séminaire de Fréjus. Il est ordonné prêtre le 10 juin 1865 et nommé immédiatement curé de Caille. En 1867, il devint vicaire à La Garde-Freinet, en 1868 à Fayence, en 1873 à La Seyne, en 1875 à Brignoles. En 1891, il est curé-doyen de La Roquebrussanne. La prédication tenait une place de choix dans son ministère. Il avait gardé une austérité de vie et une frugalité édifiantes. Par ordonnace épiscopale du 30 juin 1902, il fut appelé au chapitre de la cathédrale de Fréjus en qualité de chanoine prébendé où il succède au chanoine Hippolyte Arnaud : il fait sa profession de foi et prend possession de sa stalle après avoir revêtu les insignes de sa dignité le jeudi 11 septembre de la même année. Il devint chanoine titulaire le 25 février 1907 et remplit avec beaucoup de soin au chapitre les fonctions de maître des cérémonies. Il conserva toujours une fidèle exactitude aux pratiques de piété qu’il s’était fixées comme l’heure entière quotidienne consacrée à la visite au Saint-Sacrement. Au soir de sa vie, il connut l’épreuve de la maladie et la souffrance de ne plus prêcher, de ne plus officier. Sa dernière sortie fut l’heure passée auprès de son divin Maître pour l’adoration perpétuelle célébrée en la cathédrale le 1er décembre 1914. Il renouvela entre les mains de son évêque au jour anniversaire de son ordination sacerdotale, 50 ans auparavant, les engagements de sa consécration sacerdotale. Et après avoir reçu les derniers sacrements de Mgr Guillibert, il mourut pieusement le 3 juillet 1915. Selon sa volonté, il fut inhumé à Solliès-Pont, sa ville natale.

Prochaine réunion du chapitre

 mercredi 3 octobre 2018

17h00 rencontre à la sacristie

17h30 Vêpres à la cathédrale

18h00 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon