Logo2 v5

Y a-t-il quelque chose au-dessus de la République ?

Pere Marc LambretA en croire notre ministre de l’Intérieur pour lequel la loi de la République est supérieure à la loi de Dieu, la réponse est sans appel. On était rarement allé aussi loin dans l’absolutisme d’Etat et – osons le dire – dans l’absurde. C’est ce que constate en substance celui qui est considéré comme l’« aumônier des Parlementaires », le Père Marc Lambret, recteur de la basilique Sainte-Clotilde à Paris et aumônier du Service pastoral d’études politiques, instance créée par le cardinal Lustiger pour être une présence de l’Eglise auprès des responsables politiques. Voici sa réponse, publiée en février 2021 :

« ‘Nous ne pouvons plus discuter avec des gens qui refusent d’écrire sur un papier que la loi de la République est supérieure à la loi de Dieu’. Ces mots d’un ministre, prononcés sur une antenne de grande écoute, ont de quoi surprendre. L’intention était probablement de combattre les résistances délétères des islamistes et sans doute ne faut-il donc pas en exagérer la portée.

Cependant, même si l’auteur n’entendait viser qu’une certaine frange d’une confession religieuse donnée, ces propos portent sur tous les croyants. Ils atteignent donc aussi l’Église catholique et c’est fort de sa tradition et de son expérience que je voudrais vous livrer quelques réflexions à cette occasion.

Lire la suite

Les dernières promotions

sacramentaire du chapitre de Fréjus r

2018

Le mercredi 3 octobre 2018, en la fête de saint Cyprien, Mgr Rey a installé le chanoine Charles Mallard à la cathédrale Notre-Dame de la Seds.

Lire la suite

2017

Le mercredi 26 avril 2017, Mgr Rey a installé deux nouveaux chanoines honoraires qui ont reçu à cette occasion les insignes de leur nouvelle fonction dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.        

Lire la suite

2016

Le 19 mars 2016, Mgr Rey a nommé cinq nouveaux chanoines, trois chanoines titulaires et deux honoraires, qui furent installés le 23 juin suivant dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.            

Lire la suite

Les publications

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2d

 

Morale, histoire, théologie, spiritualité, les chanoines continuent d’apporter leur contribution à la vie du diocèse également par leur recherche et leurs travaux intellectuels.

On trouvera dans cette rubrique quelques références aux publications qui ont vu le jour ces dernières années, même si la liste n’est pas exhaustive.

 

Voir la liste

Chanoines préceptoriaux

ca 1618-ca 1623 Charles Gautier. Il est chanoine depuis 1609 et vicaire général. Il est cité comme sacristain en 1611 (arrêt de la cour du Parlement de Provence du 10 octobre 1611) puis comme préceptorial en 1618 : il est à ce titre sommé par le Conseil communal en 1621 de remplir ses obligations et de payer "un précepteur pour enseigner et instruire la jeunesse dudit Fréjus" ; l’affaire portée au Parlement donne gain de cause au Conseil communal par arrêt du 10 octobre 1623.

1623-1665 Charles Tassy. Il s’engage pour lui et ses successeurs dans cette fonction à donner 60 livres par an pour l’entretien d’un maître d’école à qui il doit fournir le local. Il meurt le 24 juillet 1665 et c’est encore de sa libéralité que naquit le séminaire, avec les biens immobiliers qu’il laissait pour cette destination.

1665-1674 Jean-Baptiste Tassy, à la mort du précédent, obtient en justice auprès du Parlement de Provence de conserver le canonicat préceptorial et la prébende de Séranon que lui avait résignés Charles Tassy, son oncle contre Louis Ondedei et Joseph Camelin qui prétendaient les avoir reçus du chapitre. Il est cependant débouté par jugement du Parlement de Paris, le 11 janvier 1674, au profit du suivant.

1674-1681 Antoine Sarde ( -1681), chanoine, vicaire official, mort le 12 octobre 1681. Il est à l’origine d’une question de préséance évoquée dans un arrêt de la cour du Parlement de Provence le 14 décembre 1671 contre le chanoine Martin, à l’occasion de sa prise de possession de la chanoinie préceptoriale contre Nicolas Antelmi ; il y est présenté comme prêtre, docteur en sainte théologie.

-1720 Joseph Peissonel. Titulaire de la prébende de Séranon dans les années 1710, il occupe à ce titre la charge de préceptorial, jusqu'à sa mort le 21 septembre 1720.

Prochaine réunion du chapitre

La rencontre aura lieu le

mardi 13 octobre 2020

avec les Vêpres à 17h30

et la messe présidée par l'évêque à 18h00.

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

In memoriam

Deux chanoines nous ont quittés cet été :

- le chanoine Etienne-Marie Buisset (62 ans), mort le 2 juillet 2020 de la maladie de Charcot. Frère de Saint-Jean, il avait été curé de Brignoles et vicaire épiscopal chargé de la vie religieuse.buis

- le chanoine Marcel Ventre, vieux provençal, mort à Toulon le 13 septembre et inhumé dans son village de Flassans.ventre

Nous les portons dans nos prières et, s’il plait à Dieu, qu’ils intercèdent pour le diocèse qu’ils ont si bien servi.