Logo2 v5

RIP

 

Le chanoine Louis Porte s’est endormi dans la paix du Seigneur le 27 août 2021 au matin, avec l’évangile du jour « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure », à l'âge de 95 ans. Après avoir consacré la première partie de sa vie sacerdotale de plus de 72 ans au service des vocations, il a assumé la responsabilité de deux importantes paroisses du diocèse : celle de Draguignan et celle du Mourillon, à Toulon, il a exercé encore de nombreuses responsabilités diocésaines et n’a cessé d’accompagner spirituellement groupes et individus dans une disponibilité totale, jusqu’au bout (lire sa notice dans la liste des chanoines). Agrégé au chapitre cathédral par Mgr Madec le 1er février 1985, installé le 20 décembre suivant, il en devint le doyen en 2005. Professeur d’histoire au Petit séminaire, archiviste diocésain pendant de longues années, il fut le témoin actif d’une période mouvementée et passionnante de l’histoire de l’Eglise et s’en fit l’écho dans sa dimension diocésaine à travers deux ouvrages de souvenirs et de témoignages parus en 2017 et 2019. Ses funérailles ont été célébrées dans la basilique de Saint-Maximin, le mardi 31 août. Il repose parmi les siens au cimetière de sa ville natale.

portus

 

Les dernières promotions

sacramentaire du chapitre de Fréjus r

2018

Le mercredi 3 octobre 2018, en la fête de saint Cyprien, Mgr Rey a installé le chanoine Charles Mallard à la cathédrale Notre-Dame de la Seds.

Lire la suite

2017

Le mercredi 26 avril 2017, Mgr Rey a installé deux nouveaux chanoines honoraires qui ont reçu à cette occasion les insignes de leur nouvelle fonction dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.        

Lire la suite

2016

Le 19 mars 2016, Mgr Rey a nommé cinq nouveaux chanoines, trois chanoines titulaires et deux honoraires, qui furent installés le 23 juin suivant dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.            

Lire la suite

Les publications

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2d

 

Morale, histoire, théologie, spiritualité, les chanoines continuent d’apporter leur contribution à la vie du diocèse également par leur recherche et leurs travaux intellectuels.

On trouvera dans cette rubrique quelques références aux publications qui ont vu le jour ces dernières années, même si la liste n’est pas exhaustive.

 

Voir la liste

 

Liste fragmentaire des chanoines capiscols

1206 JEAN-BAPTISTE VITAL, chantre, apparaît dans une charte de cette année.

ca 1300-1303 FRANCOIS DE ROQUEBRUNE, participe à la première élection épiscopale de 1300. Malade en juin 1303.

1304-1311 JACQUES DE VIA, occupe cette stalle au moins depuis le 28 janvier 1304.

1311 ALPHANT RAYMOND

ca 1350  HELIE DE SALIGNAC. Nommé évêque de Sarlat le 10 mai 1359.

HENRI DE CUNHAC demande, dans les années 1360, une expectative sur la préchanterie de Fréjus...

JEAN RAME, abréviateur des Lettres apostoliques à la chancellerie papale, est préchantre de Fréjus. Il meurt avant 1406.

1436 PIERRE DE CLAPIERS, du 16 août 1436 à sa nomination comme évêque de Toulon le 19 septembre de la même année.

-1467 JEAN JENSEL. Son testament, daté de 1467 était conservé aux archives de la chartreuse de Montrieux.

1477 GUILLAUME GAUFFRED, il est témoin de l'acte par lequel l'évêque Urbain Fieschi lève en octobre 1477 les dernières censures portées contre le clergé de Fréjus, et de celui par lequel il afferme le bailliage de Fayence. On le retrouve en 1486, lors de la vacance du siège épiscopal.

ca 1545 RAPHAEL GILLY

ca 1552-1559 HONORE CLEMENT

<1560-1582> DONAT GILLY

<1585-1609> GUILLAUME BARBOSSY, encore cité en 1609.

<1610-1633 GUILLAUME DE NIGRIS

1635 ESPRIT DE NIGRIS

1639 ANDRE GROS

1643 ANTOINE OLLIVIER, il meurt en 1662.

1665 LOUIS ONDEDEI

ca 1696 JOSEPH D’OLIVARY cité encore en 1708.

1719 JOSEPH D'ESPAGNET

1727 ANTOINE D’ESPAGNET

-1754 JOSEPH-PAUL D’ESPAGNET, il meurt en 1754.

-1778  FRANCOIS-JACQUES ATTANOUX (1702-1778). Attesté déjà en 1757.

ca 1780-1786 CHARLES GAVOTY, attesté comme chanoine déjà en 1764, il l’est comme capiscol de 1780 à 1786, dignité où il a dû succéder directement à Messire Attanoux.    

1786-1790 BALISTE, il est capiscol quand éclate la Révolution.