Logo2 v5

Pierre Barthes (1922-2011)

Pierre-Julien Marius Barthes naît à Decazeville le 20 mai 1922 et reçoit le baptême le 1er juin suivant. Son père, fonctionnaire, conduit la famille à rejoindre le Var où Pierre, après ses études, entre au séminaire diocésain. Au terme, il est ordonné sous-diacre le 12 janvier 1947 à la Castille, puis prêtre le 24 juin 1947 à la cathédrale de Toulon. Il achève sa formation à Rome où il est envoyé l’année scolaire 1947-1948, mais doit revenir à Draguignan l’année suivante pour un temps de repos. Le 23 novembre 1949, l’abbé Barthes est nommé aumônier du Bon Pasteur à Draguignan. Dans le cadre des ministères diocésains très en vogue à l’époque, qu’on ne craint pas de collectionner, il devient aumônier diocésain adjoint de l’ACI à partir du 1er octobre 1954, aumônier diocésain FNAC, ACG et Guides à partir de 1955, puis directeur de l’enseignement libre de 1955 à 1967. Or, depuis octobre 1959 l’abbé Barthes avait été promu supérieur du Petit séminaire Saint-Charles, de Hyères, qu’il dirigera jusqu’en mai 1966, dans le contexte difficile de ces années. C’est en vertu de ces charges qu’il est agrégé au chapitre en qualité de chanoine honoraire, en août 1960. En 1966, le chanoine Barthes quitte ses fonctions, laissant le séminaire aux mains de l’abbé Louis Porte. On lui confie alors la paroisse de Brignoles dont il est nommé archiprêtre en mai 1966, mais au bout d’un an, il quitte le diocèse et l’état clérical, en mai 1967. Parti dans un premier temps sur Nice, officiellement « pour raisons de santé », il s’éloignera de la région et c’est à Bourg-en-Bresse qu’il meurt le 29 septembre 2011.