Logo2 v5

Lérins

Rme Père Marie-Bernard Chalagiraud (1895-1958), chanoine d’honneur

Antoine Elie Philibert Léon Chalagiraud naît le 8 mars 1895 à Clermont-Ferrand, fils de Jean Chalagiraud, cultivateur, et de Michelle Forgès. Il est étudiant quand éclate la guerre de 1914. Sa faible corpulence le préserve en lui interdisant l’accès au service. Il n’a pas trente ans, au début de l’année 1925, lorsqu’il est admis au monastère de Lérins. En août 1928, il gagne Sénanque pour préparer la réouverture de l’abbaye déserte depuis l’expulsion de 1904. Il est envoyé en 1939 à Saint-Michel de Cuxa où la communauté de Fontfroide expulsée au début du siècle s’était établie à partir de 1919. Dom Marie-Bernard (son nom de religieux) revient ensuite à Lérins où il est appelé à occuper la charge de prieur. Il est élu abbé du monastère à la mort de Dom François d’Assise, en 1945 et reçoit la bénédiction abbatiale le 13 janvier 1946 des mains de Mgr Gaudel, évêque de Fréjus et Toulon. Le Révérendissime Père Abbé est fait chanoine de Fréjus en 1953. Il eut à gérer une période douloureuse de l’abbaye où les recrutements étaient rares (il se rend au Canada en 1948 dans l’espérance d’une aide éventuelle) et les problèmes financiers nombreux malgré la réouverture après guerre de la distillerie. L’abbé ne semble pas avoir été en mesure de remédier à cet affaiblissement progressif de la communauté. Dom Marie-Bernard participe aux différents chapitres généraux de l’ordre cistercien, en 1950, 1953 et 1958 pour lequel il est aussi définiteur, et meurt à la fin de cette même année, le 26 novembre 1958.