Logo2 v5

Jean-Emé Rolland (1808-1898)

Jean-Emé Rolland naît à Fréjus le 24 juin 1808, fils de Pierre-André Rolland, « receveur des droits réunis », et de Marie-Anne Tripoul et reçoit le baptême quelques jours après à Puget-sur-Argens. Il est ordonné prêtre le 6 mai 1832 et nommé vicaire à Signes puis à Draguignan, avant de recevoir la cure de Villecroze et de Bargemon. Il était aumônier du Bon-Pasteur de Draguignan depuis 1840, quand il fut désigné comme secrétaire général de l’évêché et chanoine honoraire en 1845. Il conserva cette fonction durant tout l’épiscopat de Mgr Wicart et de la vacance du siège, et y fut maintenu par Mgr Jordany jusqu’en 1870. Il avait été promu chanoine titulaire en 1862 et après y avoir occupé la charge de pénitencier, en devint le doyen en juin 1894. Après avoir été utile à l’administration diocésaine, il prit une retraite active, la dépensant en œuvre de charité, de zèle et de piété. Fréjusien de naissance et de cœur, il restaura la chapelle Saint-François-de-Paule qui fut rendue au culte, et releva l’ancien couvent des minimes, qu’il habita les vingt dernières années de sa vie. Il construisit aussi la chapelle Saint-Joseph à Valescure où il a fondé en mourant un service de messes pour tous les dimanches de l’année. Il mourut à Fréjus le 26 juillet 1898.