Logo2 v5

Arnaud Costolani

Arnaud Costolani qui semble originaire de Draguignan est un des officiers de l’évêque Jacques Duèze puisqu’il apparaît comme dispensator de la maison épiscopale dès l’année de son arrivée, en 1300. Il  est un proche du juriste Pierre Antiboul, l’ « avocat des communautés et des pauvres », avec lequel il partage une entreprise agricole à Draguignan en 1333, et appartient encore à l’entourage de l’évêque Barthélémy Grassi sous lequel il est qualifié de vénérable chanoine, quand il est reçu à la table de l’évêque avec ses confrères Barthélemy et G. de Fois le 17 juillet 1339.  Au début des années 1340, le chanoine Costolani est nommé  commissaire par Benoît XII et le sera encore sous son successeur Clément VI (au moins jusqu’en 1344). Ainsi est-il chargé de récolter avec son collègue Bertrand Blasini les fruits de la mense épiscopale de Fréjus non encore perçus après le décès de Barthélémy Grassi. En 1351, le chanoine Arnaud Costolani émarge encore au compte de décimes pour la prébende de Figanières.

Issue probablement de la même famille, une Rixende Costolan épouse au milieu du siècle Pierre d’Allamanon, seigneur de Vidauban, neveu à la mode de Bretagne de l’évêque de Fréjus Pierre Artaud.