Logo2 v5

Rme Père François d’Assise Causse (1875-1945), chanoine d’honneur

Jules-Pascal Causse, fils d’Henri Causse, peintre en bâtiments, et de Mélanie-Marie Cambon naît à Montpellier le 26 avril 1875. Il entre à l’abbaye de Fontfroide en 1898, monastère de la congrégation des Cisterciens de l’Immaculée, et reçoit le nom de P. François d’Assise. Au moment de l’expulsion des religieux, il doit quitter la France avec sa communauté et se réfugier en 1901 en Espagne où il est désigné pour être maître des novices. L’abbaye de Fontfroide ayant été vendue, c’est à Saint-Michel de Cuxa mise à leur disposition en 1919 que les moines se réinstallent de nouveau en terre française. Le Père François d’Assise y est prieur puis élu abbé. Après la démission de Dom André Drilhon à la tête de l’abbaye de Lérins, c’est Dom François d’Assise qui est désigné pour lui succéder, il devient le sixième abbé cistercien de Lérins en 1938. Il est fait chanoine d’honneur de Fréjus la même année. En février-mars 1939, il va rendre visite au monastère de My-Ca au Vietnam à la veille de la Seconde guerre mondiale qui allait particulièrement affecter cette fondation. Au cours de cette tragédie, l’île de Lérins fut occupée par les Italiens puis par les Allemands qui y construisirent des blockhaus et lui firent subir bien des dégradations. La communauté dut être évacuée dans une villa de Cannes, seuls quatre moines étant restés au monastère. Ce fut une période très difficile pour la communauté, spécialement pour leur abbé qui mourut brutalement le 26 octobre 1945, après avoir pu rétablir la vie monastique dans l’île en 1944.