Logo2 v5

Pierre Emphian (1640- 1707)

Pierre Emphian (Anfian, Enfian ou Amphian) naît à Fréjus et reçoit le baptême à la cathédrale le 5 septembre 1640. Il est le fils d’Honoré, marchand, et de Jeanne Aubert, qui s’étaient mariés le 28 octobre 1635 à la cathédrale de Fréjus. Sa mère est la sœur du chanoine André Aubert (1613-1656) qui sera le parrain de son frère, André Emphian (né le 15 juin 1650). Mais deux mois plus tard, le 17 août, meurt le père de famille, Pierre n’a pas dix ans. En 1665, on réussit à bien marier une sœur, Marguerite, avec Jean Valence, écuyer du Muy, fils du coseigneur de Roquebrune. A l’époque de la naissance de Pierre, la famille paternelle comptait un consul de la ville, Jean Emphian, et, deux générations plus tard, donnera quelques ecclésiastiques : Elie-Marie (ou Pierre-Elie) Emphian (1714-1770), curé de Saint-Raphaël de 1743 à 1770 ou son frère François (1719-1748), qui sera secondaire à la cathédrale, le chanoine Pierre Emphian étant parrain d’un aîné, Pierre (né en 1699). En effet, notre Pierre Emphian était entre-temps devenu prêtre puis avait obtenu une stalle au chapitre de la cathédrale (probablement pas par résignation de l’oncle chanoine qui était mort trop tôt à l’âge de 42 ans, en 1656) puisqu’il est déjà attesté comme chanoine en 1682 (quand il assiste au baptême, le 17 janvier, d’un fils d’Etienne Attanoux, seigneur de Roquebrune et de Claire Bonaud). Après avoir reçu les sacrements, le chanoine Emphian mourut à soixante-six ans, le 31 août 1707 et fut inhumé dans une des tombes du chœur de la cathédrale.