Logo2 v5

Joseph-Félix Giraud (1864-1944)

Joseph-Félix Giraud naquit à Vinon le 7 avril 1864, fils de Joseph, âgé de soixante-six ans, et de Marie Nègre, son épouse âgée de vingt-et-un ans… Après ses études dans les séminaires diocésains, il fut ordonné prêtre en 1887 par Mgr Oury qui l’envoya comme curé à la paroisse d’Artigues. L’abbé Giraud fut ensuite vicaire à Pierrefeu pendant cinq ans, puis à Saint-Tropez. Le 1er novembre 1904, il prend la tête de la paroisse de Nans sur le territoire de laquelle se trouve la Sainte-Baume dont il fut un fidèle pèlerin. Homme de règle, l’abbé Giraud avait une prédilection pour la sainte liturgie. C’est donc à lui qu’on confia la rédaction annuelle de l’Ordo liturgique diocésain, charge qu’il assumera avec beaucoup de précision et de fidélité pendant près de quarante ans. Le 3 juin 1910, il devient curé-doyen de Bormes où il veillera particulièrement à la magnificence des cérémonies. C’est en tombant d’un échaffaudage en préparant une fête qu’il contractera des souffrances qui l’accompagneront le reste de sa vie. Le 8 décembre 1930, le curé de Bormes est distingué comme chanoine honoraire de la cathédrale de Fréjus. A l’approche de ses quatre-vingts ans, le vieux chanoine dut se résoudre à se démettre, sans quitter toutefois sa charge de calendaire diocésain qu’il tenait depuis 1909. Il se retira tout naturellement auprès des siens, dans sa terre natale à laquelle il était resté très attaché : il avait lui-même offert le terrain dans la basse ville où s’édifierait la nouvelle église de Vinon, d’accès plus facile que l’ancienne. Il y mourut au bout de quelques mois, le vendredi saint 7 avril 1944. Ses funérailles y furent célébrées le lundi de Pâques.