Logo2 v5

Boniface Dalmas

Boniface Dalmas, est sans doute originaire de la région de Castellane où il compte des cousins et parents ; il dispose d’ailleurs en 1303 d’un écuyer, Jacques Trenoni, qui provient de Blieux. Boniface semble avoir été étudiant en droit à Bologne en 1273. Il est attesté comme chanoine de Fréjus entre 1292 et 1303. C’est lui qui occupe la stalle d’archidiacre au moment de l’élection de 1300 : le 3 février, il est désigné par l’archevêque pour être l’un des trois compromissaires chargé de rassembler les suffrages, ce qui n’aboutira pas ; le lendemain, en l’absence volontaire du prévôt, c’est lui qui présidera la procédure qui conduira au choix de Jacques Duèze. Mais en 1303, il se trouve impliqué dans une sombre affaire de violence : en représailles à une agression commise par un familier de l’évêque contre Boniface de Roumoules, l’assaut est donné au palais episcopal dans la nuit du 13 novembre 1303 ; Boniface Dalmas est impliqué au premier chef et subira en conséquence un procès rigoureux comme principal inculpé. Les dépositions de janvier 1304 le disent “olim” ou “tunc archidiaconus”, signifiant qu’il fut déposé de sa stalle probablement dès la fin de l’année précédente. La reprise en main du chapitre par Jacques Duèze se soldera par la nomination de son propre neveu Arnaud de Via comme archidiacre, titre avec lequel il apparaît dès janvier 1304.