Logo2 v5

Louis Malausse (1899-1976)

Louis-Marius Malausse naît à Toulon le 14 mai 1899, fils de Jean-Baptiste-Laurent Malausse, ouvrier du port, et de Marie-louise Chaix. Le garçon entre au petit séminaire de Montéty, à Toulon, où il fait ses études secondaires. Après le service militaire, il entre au grand séminaire de Fréjus en 1921 et fait partie l’année suivante du premier groupe qui rejoindra celui de la Castille, qui ouvrait ses portes. Mgr Guillibert l’ordonne prêtre le 29 juin 1926 et l’envoie comme vicaire-économe de Pontevès-Fox-Amphoux et Sillans-la-Cascade. Trois ans plus tard, le 28 septembre 1929, il est nommé curé-doyen de Comps où il reste quatre ans. Il reçoit ensuite la cure de Méounes, le 15 juillet 1933, puis celle de Rians, le 1er septembre 1938 où il demeurera jusqu'en décembre 1942 (il s'y passionnera pour l'histoire locale sur laquelle il laissa quelques monographies). A cette date, il devient curé-doyen de Solliès-Pont, puis curé archiprêtre de Fréjus avec le titre de chanoine titulaire en 1945. Au chapitre il occupera la stalle de chanoine théologal. Il abandonne le ministère paroissial à l’automne 1952 pour prendre l’aumônerie des dames de saint-Maur, à Toulon. Il se sera jusque-là intéressé à l’histoire de chacune des paroisses qui lui furent confiées, sur lesquelles il écrivit des notices. Atteint d’une grave maladie, il démissionne le 18 juillet 1970 et se retire à la villa Saint-Charles, au domaine de la Castille où il fait fonction d’aumônier. C’est là qu’il meurt le 6 décembre 1976, laissant le souvenir d’un homme timide, mais toujours accueillant pour les confrères, et d’une grande patience, signe de la force de son caractère. Le 7 décembre sont célébrées ses obsèques pour lesquelles Mgr Brand préside la messe et Mgr Barthe donne l’absoute.