Logo2 v5

Lucien Grosjean (1856-1922)

Lucien Grosjean naquit au pied du sanctuaire Notre-Dame de Grâce, à Cotignac, le 2 mai 1856, fils de Pierre Grosjean, cultivateur, et de Marie-Clotilde Bernard. Il entra au Petit séminaire de Brignoles et passa ensuite au Grand séminaire de Fréjus. Une fois ordonné, on l’envoya comme vicaire à Entrecasteaux, à Salernes, au Luc et à La Seyne. Il fut ensuite aumônier des hospices civils de Toulon puis curé du Val. La sûreté de son jugement et sa connaissance profonde des sciences ecclésiastiques le désignèrent pour être membre de la commission des examens des jeunes prêtres. Devenu curé-doyen de Salernes, il fut transféré en 1915 à Brignoles dont il fut nommé archiprêtre. Les efforts qu’exigent de lui la nécessité de pallier les absences dues à la guerre viennent à bout de sa santé et le conduisent à la démission. Il est alors nommé chanoine-adjoint au Chapitre de la cathédrale, en 1915. Il se disposait à se rendre à Fréjus, quand la mort le frappa à Brignoles, le 29 avril 1922.