Logo2 v5

Bermond Cornut (1206-1212)


image007Armes : d'azur à trois cornets de chasse d'or


Bermond appartenait à une noble famille de Provence originaire de Forcalquier. En 1185 on le trouve déjà chanoine d’Aix, il en devient le prévôt du chapitre en 1202. On le voit accompagner son archevêque à la chartreuse de la Verne où il cosigne un acte de donation.
Il est élu au siège de Fréjus à la fin de l’année 1206 (le 23 septembre 1206, il est encore qualifié de prévôt d’Aix). On repère ses signatures au bas d’actes passés à Barjols (janvier 1207), Manosque (février 1207), Puymoisson (décembre 1207), Grasse (mars 1209), Saint-Gilles (juin 1209), Manosque (février 1211). En novembre 1208, le comte Alphonse lui octroie le rare privilège de pouvoir acquérir pour son Eglise des biens dans toute la Provence sans lui demander son consentement. La même année il avait obtenu la soumission des chanoines de Barjols qui voulaient se soustraire à saimage008 juridiction pour ne dépendre que du Saint-Siège. On le voit encore arbitrer un conflit à Embrun entre l’archevêque et son chapitre.
L’archevêque d’Aix, Guy de Fos, mourut le 12 mars 1212, et c’est Bermond Cornut qui fut élu pour lui succéder sur le siège métropolitain.
Après avoir gouverné cette Eglise pendant onze ans, il mourut à Aix le 7 avril 1223.