Logo2 v5

Un homme nommé Joseph

Un homme nommé Joseph

Le mystérieux personnage de saint Joseph est d’une discrétion absolue dans les Évangiles. C’est cette sainteté du silence et de la « pudeur » que scrute Mgr Rey, au fil des dix-sept méditations, délivrées à l’occasion de ses pèlerinages à Cotignac où le « gardien de la Sainte Famille, chaste époux de la Vierge, père adoptif de l’Enfant-Jésus » apparut en 1660 à un jeune berger, Gaspard Ricard. Sont ainsi abordées les questions de la paternité, de la virilité mais aussi de l’obéissance et de la transmission. Dans ce livre paru en juin 2018, l’évêque propose des pistes aux pères, grands-pères et éducateurs, mais aussi des clés spirituelles aux jeunes qui se préparent au mariage et sont appelés à fonder une famille.

Les dernières promotions

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2017

Le mercredi 26 avril 2017, Mgr Rey a installé deux nouveaux chanoines honoraires qui ont reçu à cette occasion les insignes de leur nouvelle fonction dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.        

Lire la suite

 

2016

Le 19 mars 2016, Mgr Rey a nommé cinq nouveaux chanoines, trois chanoines titulaires et deux honoraires, qui furent installés le 23 juin suivant dans la cathédrale Notre-Dame de la Seds.            

Lire la suite

Les publications

sacramentaire du chapitre de Fréjus r2d

 

Morale, histoire, théologie, spiritualité, les chanoines continuent d’apporter leur contribution à la vie du diocèse également par leur recherche et leurs travaux intellectuels.

On trouvera dans cette rubrique quelques références aux publications qui ont vu le jour ces dernières années, même si la liste n’est pas exhaustive.

 

Voir la liste

Liste fragmentaire des chanoines-sacristains

ca 1119 GUILLAUME

ca 1176 GAUCELME

1197 GUILLAUME, il souscrit à la la confirmation de la donation de 1170 faite par l'évêque Guillaume de Pontis aux chartreux de la Verne en 1197.

ca 1206 A.ADELARDI

ca 1274-1299 BERNARD DE FIGANIERES, il est déjà sacristain quand il est collecteur des décimes en 1274. Il fait son testament le 11 octobre 1299.

ca 1300-1302 GUILLAUME AGARNI, procureur de l’évêque auprès du Saint-Siège. En 1296 se rend à Rome avec son évêque. Il appuie la candidature de Jacques Duèze en 1300. En échange de la prévôté d'Aix tenue par l'oncle de son successeur, il lui cède sa stalle le 9 décembre 1302.

1302- HUGUES DE COLLOBRIERES, occupe cette stalle depuis le 9 décembre 1302. Mort en 1330.

ca 1320 GUILLAUME DE BOS, il deviendra prévôt en 1330. Mort en 1347. Réside en Avignon.

1423 FRANCOIS DE THOMAS : le 1er mai de cette année, il est témoin du partage du territoire de Puget-sur-Argens ordonné par l'évêque Jean Bélard.

ca 1425-1427 ARMAND FANGATORIS. Il assiste au serment de fidélité prêté par les habitants de Puget à l'évêque Jean Bélard, le 31 octobre 1425 et co-signe en 1427 les nouveaux statuts capitulaires.

ca 1507-1545 MARC DE CAPRILIS. Il est chargé de recevoir les aumônes des indulgences romaines.

1545- JEAN DE GLANDEVES. Clerc du diocèse d’Aix, il est élu chanoine sacristain en 1545.

PIERRE BONAUD. Chanoine de 1551 à 1571, il est attesté comme prieur de Puget à partir de 1564. A ce titre, il occupe très probablement la stalle de chanoine sacristain.

1601- GUILLAUME AUGERY, résigne sa stalle en 1601 à Nicolas Antelmi, pour prendre celle de chanoine-sacristain, il l’est encore quand il assume le prieuré de Spéluque, à Montfort, de 1620 à 1626.

1611 CHARLES GAUTIER, docteur en théologie, vicaire général et official.

ca 1650-1679 ANTOINE MAILLE. Déjà chanoine sacristain en 1650 lors de l'invention de l'"Aphrodite de Fréjus" qu'il acheta. Il est vicaire général et official du diocèse. Il meurt le 14 janvier 1679.

1695 PIERRE DE ROBION

ca 1708-1748 ANTOINE DE ROBION, déjà désigné comme « sacristain » dans un acte du 20 avril 1710, il est précisé « chanoine-sacristain » le  21 avril 1717, il est abbé de Clausonne dans les années 20 ou 30 jusqu’au 13 mai 1347. Il meurt à Fréjus le 31 décembre 1748.

ca 1750-1786 LOUIS DE SUFFRET, né le 5 avril 1716, mort le 22 janvier 1786.

1786-1790 JEAN-BAPTISTE QUINEL. Déjà vicaire général, il obtient cette stalle à la mort de messire Louis de Suffret.

MARC-ANTOINE ALBIN, né le 4 avril 1726. Il obtient un canonicat en 1752. Il est aussi prieur de Saint-Vincent à Trans et recteur de Saint-Louis à Saint-Raphaël. Il brigue la stalle de chanoine sacristain dans un conflit qui l'oppose au neveu de l’évêque Ferdinand de Bausset, et obtient un jugement en sa faveur ... un mois après que l’Assemblée nationale ait mis les biens du clergé à la disposition de la nation ! Il meurt le 21 mai 1809.

Prochaine réunion du chapitre

 mercredi 3 octobre 2018

17h00 rencontre à la sacristie

17h30 Vêpres à la cathédrale

avec réception du chanoine Charles Mallard

18h00 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon