Logo2 v5

Gabriel Fouqué (1845-1908)

Les Fouqué constituent une famille de paysans (vignerons, cultivateurs, propriétaires) d’Yvré-l’Evêque, au diocèse du Mans. Pierre-Gabriel Fouqué y naît le 13 septembre 1807, de parents illettrés. Il fait des études, devient instituteur et obtint du recteur en 1836 le droit d’ouvrir une pension au coin de la rue Auvray et de la rue d’Essling au Mans. Situé dans un quartier en plein développement, l’établissement vit sa fréquentation augmenter rapidement. Dès 1841, la Pension Fouqué scolarisait 72 élèves. Le 13 septembre 1843, Pierre Fouqué épouse à Sainte-Croix Françoise Legendre, originaire de Tuffé. Deux ans plus tard, le 10 septembre 1845 naît Gabriel-Pierre-Charles. Le nombre des élèves de la pension ayant atteint le nombre de 120 en 1861, Monsieur Fouqué négocia l’achat d’une propriété toute proche et plus spacieuse rue Marengo, qui sera le noyau de l’institution actuelle. Gabriel FouqueQuand il meurt à 55 ans, le 25 juin 1863, Gabriel a décidé de devenir prêtre. Le jeune homme assumera en même temps l’héritage paternel et prendra la direction de l’école en 1876, la développera avec de nouvelles acquisitions et, en lui donnant le nom de collège Saint-Louis, la fera passer sous la tutelle de l’évêque en la transformant en collège diocésain. En 1886, Mgr Oury, de trois ans son aîné, lui donna le camail de chanoine honoraire de Fréjus. Le chanoine Gabriel Fouqué mourut en 1908.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 23 janvier 2018

17h30 rencontre à la sacristie

18h Vêpres à la cathédrale

18h30 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon