Logo2 v5

Philippe Gismondi (1765-1851)

Philippe-Laurent-Jean Gismondi naît à Menton alors sous la souveraineté des princes Grimaldi, le 9 octobre 1765 ; il est le fils de François-Antoine et d’Anne Agliani. Le même jour le frère de son parrain, Jean-Augustin Albini, chanoine de Saint-Ruf, lui confère le baptême : son parrain est Pierre-Antoine Albini (1733-1791), agent des finances du Prince de Monaco, et sa marraine, son épouse, Laure Agliani (1736-1795), tante maternelle de l’enfant. On le retrouve dès 1821 aumônier de 1ère classe de la marine à Toulon, à ce poste il reçoit des lettres de naturalisation française (ordonnance royale n°8118 du 30 janvier 1828). L’abbé Gismondi est fait chanoine honoraire de Fréjus en 1830. Il devient ensuite aumônier des Carmélites d’Aix dont il est aussi fait chanoine honoraire de la cathédrale. Retraité, il y meurt le 14 novembre 1851 en sa résidence (10, rue du Bon Pasteur).

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 23 janvier 2018

17h30 rencontre à la sacristie

18h Vêpres à la cathédrale

18h30 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon