Logo2 v5

Jean-Baptiste Aiguier (ca 1843-1917)

Jean-Baptiste Aiguier donna très tôt des marques évidentes de voaction ecclésiastique et entra à douze ans au Petit Séminaire de Brignoles. Il poursuivit au Grand Séminaire de Fréjus et, après avoir été ordonné prêtre fut envoyé comme professeur au Petit Séminaire où il avait été élève pour être presque aussitôt nommé vicaire à Pierrefeu puis à La Seyne et, en 1871, vicaire de l’importante paroisse Saint-Louis, de Toulon. Pendant dix-huit ans il y donna la mesure de son zèle. Le vénérable M. Rouvier qui en était le curé et qui était accablé par les infirmités de l’âge lui en abandonna bientôt la quasi direction. Il y fonda alors l’association des Enfants de Marie et l’œuvre des religieuses dominicaines garde-malades. L’abbé Aiguier mérita d’être promu curé de la paroisse Saint-Joseph du Pont du Las. Il fut nommé chanoine honoraire en 1896. Il se donna sans mesure dans sa paroisse au point d’être obligé après quelques années de demander à se retirer pour prendre du repos, en 1903. Il gagna ainsi sa solitude de la Farlède où il se prépara dans une vie de prière et d’étude à son éternité. Il en descendait régulièrement toutefois pour apporter son concours à la paroisse de Saint-Cyprien où il faisait le catéchisme, confessait et dirigeait les âmes. Après une longue maladie et bien des souffrances, il mourut dans la paix le 13 juillet 1917, à 74 ans.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 3 octobre 2017

17h30 Vêpres
à la cathédrale

18h Messe pontificale

19h réunion du chapitre

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon