Logo2 v5

Victorin Aune (1846-1933)

Victorin Aune est né à Garéoult le 24 juillet 1846. Il est ordonné prêtre en 1870 et fut successivement curé de Briançonnet, vicaire à La Cadière, La Crau, Tourves, La Seyne, curé de Pierrefeu en 1892, de La Garde en 1895 et de Saint-Maximin en 1900, puis à Ollioules en 1904. Il fut nommé chanoine honoraire en 1919. Foncièrement sacerdotal, doué d’une cordialité joviale et d’un entrain qui donnait un élan et un succès à ses entreprises pastorales, il avait été intérieurement blessé par la séparation de l’Eglise et de l’Etat et par la guerre, elles avaient paralysé son ardeur et ses initiatives. Le renouveau de l’après-guerre lui donna un certain courage, mais sa santé était atteinte. Malade et âgé de 86 ans, il accepta de résigner sa charge en 1932 et revint un temps à son pays natal. Mais, conscient de la pénurie des prêtres, il revint sur Ollioules où il fut accueilli et se mit à la disposition de son successeur, proposant ses services jusqu’à l’extrême limite de ses forces. Il y mourut au bout de quelques mois le 23 mars 1933 et y fut inhumé selon sa volonté.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 23 janvier 2018

17h30 rencontre à la sacristie

18h Vêpres à la cathédrale

18h30 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon