Logo2 v5

Oscar-Alphonse-Philippe Roubaud

Oscar-Alphonse-Philippe Roubaud était né à Lorgues le 13 mars 1845. Ayant senti très jeune l’appel au sacerdoce, il entra au Petit séminaire de Brignoles alors à l’apogée de sa splendeur. De là, il passa à Fréjus où se trouvait le Grand séminaire. A sa sortie, dans l’attente d’avoir l’âge requis pour les ordres, sa solide formation lui permit d’accepter le titre de précepteur dans certaines bonnes familles du diocèse avant d’entrer au groupe des professeurs du Petit séminaire.

RoubaudIl est ordonné prêtre par Mgr Jordany le 19 septembre 1868. Pour des raisons de santé, il rejoint le Petit séminaire de Grasse. A la rentrée 1873, il devenait curé de la vallée de Sauvebonne près de Hyères où il fit construire la coquette chapelle Saint-Isidore. Après, il alla à Bandol comme curé, puis à Hyères où il devint l’aumônier de l’Espérance, établissement important qui accueillait des hivernants de toute provenance et assurait des soins aux malades de la ville. Il fallut bientôt repartir pour remplacer un curé que la mort venait de terrasser et c’est ainsi qu’il redevint curé à la paroisse toulonnaise de Saint-Cyprien. Il s’y dépensa sans réserve, notamment durant la guerre qui le priva des collaborateurs dont il avait besoin. Il fonda un centre religieux au quartier Saint-Georges et couronna son ministère comme il l’avait commencé, en érigeant une chapelle, qui fut à l’origine de l’actuelle paroisse Saint-Georges. Il avait été fait chanoine honoraire en 1911.

Miné par la maladie et admirablement soutenu par ses vicaires, il marcha saintement vers la mort, qui l’atteinte le 8 décembre 1922.

Prochaine réunion du chapitre

 mercredi 26 avril 2017

17h30 Vêpres
à la cathédrale

18h Messe pontificale

19h réunion du chapitre

réunion suivante :

mardi 3 octobre

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon