Logo2 v5

Geoffroy Isnard

Geoffroy Isnard fut le médecin de Jean XXII dont il était familier bien avant son élection, puis de Benoît XII. Il occupa aussi à la cour pontificale la responsabilité de l’Aumônerie apostolique à partir de 1338 et de la garde des ornements et objets liturgiques. Il est à noter que l’assistance aux pauvres atteint, au temps de Benoît XII, 19,4% de l’ensemble du budget pontifical.

Geoffroy Isnard jouissait de nombreux bénéfices : il possédait au diocèse d'Aix outre une expectative, la cure de Cucuron et une stalle au chapitre de Saint-Sauveur, au diocèse de Fréjus un bénéfice à la cathédrale qu'il résigna le 28 octobre 1316 et l'église Saint-Pierre de Bauduen depuis le 20 mars 1317, la prévôté de Toulon depuis le 28 septembre 1317, le décanat de Gap, un canonicat de Fréjus, la prévôté d’Aix à partir du 16 juin 1318. Il fut élu évêque de Cavaillon le 19 avril 1322, puis de Riez le 17 août 1334. Geoffroy Isnard assista au deuxième concile de Saint-Ruf en décembre 1337. Il est un des exécuteurs testamentaires de l’évêque de Marseille Jean Gasqui en 1344. Il mourut à Avignon le 26 juillet 1348, au plus fort de l’épidémie de peste sous le nom de Geofroi Rabety, qui n’est qu’un surnom, tiré du quartier de la ville d’Aix, où il était né.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 23 janvier 2018

17h30 rencontre à la sacristie

18h Vêpres à la cathédrale

18h30 Messe pontificale

suivie de la session du chapitre

 

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon