Logo2 v5

Charles Clapiers (1827-1905)

Charles (qui prit le nom de Charles-Ferréol en référence au sanctuaire qui domine sa cité natale) Clapiers naquit à Lorgues le 20 avril 1827, de Joseph Clapiers, commissaire de police, et de Jeanne Cassarin. A la suite de son frère, lui-même entré dans les ordres (le "saint M. Clapiers", comme on l'appellera à Rians), Charles choisit la carrière ecclésiastique et fut tout heureux de se donner immédiatement après son ordination au service du collège de Lorgues où il avait trouvé sa vocation. De là, il fut nommé professeur d’humanités au collège Saint-Joseph, nouvellement fondé à Fréjus par Mgr Wicart qui voulait en faire en collège ecclésiastique de plein exercice, mais qui fut malheureusement éphémère. C’est ainsi que l’abbé Clapiers revint dans son cher collège de Lorgues. La sainteté de sa vie, son humilité profonde ainsi que sa compétence particulière dans la prédication lui valurent d’abord le titre de « missionnaire apostolique » qu’il exerça avec talent dans diverses chaires du diocèse mais que son état de santé le força trop tôt à abandonner. Retiré définitivement à Lorgues il apporta le concours de sa sagesse aux communautés religieuses de la ville et de tout le diocèse ainsi qu’à la direction spirituelle. Quand il fut adjoint au nombre des chanoines honoraires, en 1900, il dit regretter cet honneur qu’il ne méritait pas. Il acheva sa vie à Lorgues, comme il l’avait vécue, avec discrétion et piété, dans un abandon total à la volonté de Dieu, au regret de tous, le 9 février 1905.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 3 octobre 2017

17h30 Vêpres
à la cathédrale

18h Messe pontificale

19h réunion du chapitre

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon