Logo2 v5

Jean-Joseph Laforest (1756-1834)

Le parcours tourmenté de messire Laforest illustre la période qu’il dut affronter : né à La Motte d’Aigues le 20 août 1756, fils de Dominique Laforest, propriétaire, et de Charlotte Auberge, Jean-Joseph est ordonné prêtre et exerce sereinement son ministère jusqu’à la Révolution. On le voit prêter le serment à la Constitution civile du clergé à Pignans le 1er octobre 1792, où l’on considère que vu son projet de venir passer quelques mois dans cette ville et son désir de donner aux citoyens une preuve de son patriotisme et de son civisme il n’avait de devoir plus pressant... On ne retrouve plus son nom ensuite à Pignans, durant toute la Révolution. Mais on le retrouve comme recteur de La Valette en 1797 jusqu’en octobre 1811. Après un temps à Toulon où il est vicaire à Sainte-Marie et peut-être curé à St-Louis, il est nommé en 1837 curé doyen de La Seyne où, à sa mort en cette localité le 31 juillet 1834, il laissa comme à La Valette la réputation d’un véritable saint. Il était chanoine honoraire depuis 1830.

Prochaine réunion du chapitre

 mardi 3 octobre 2017

17h30 Vêpres
à la cathédrale

18h Messe pontificale

19h réunion du chapitre

 

Intention de prière de l'Evêque

Le diocèse d'Homs, en Syrie
jumelé avec celui
de Fréjus-Toulon

 

Vigiles dominicales  à la cathédrale de Toulon